Tour_Eiffel.gif

paris.png

HISTOIRE

Les Romains l'avaient appelé Lutèce, mais c'est finalement son nom celte qui est resté, celui de ses premiers habitants, les Parisii.
Le destin de Paris est lié à ceux qui l'ont élu: Clovis en fait la capitale de son royaume en 508, Hugues Capet, sa résidence royale en 987.
Le destin de Paris est aussi lié à ceux qui ont été ses grands bâtisseurs. Henri IV a été son premier urbaniste: on lui doit le Pont-Neuf, les places Dauphine et Royale. Tous les rois, à sa suite, ont transformé la capitale. Ils ont ouvert de grandes perspectives comme les Champs-Elysées, les Invalides, le Champ-de-Mars; ils ont faire construire de prestigieux bâtiments comme les Invalides, l'hôtel de la Monnaie, l'hôtel de Sully, l'École militaire et ont continuellement agrandi le palais du Louvre; ils ont aussi fait réaliser des places avec de programmes immobiliers, telles la place des Vosges, la place Vendôme, la place des Victoires ou la place de la Concorde.
C'est Napoléon III et le baron Haussmann qui ont donné à Paris son visage actuel avec les grands boulevards et les grands parcs (bois de Boulogne et de Vincennes, Buttes-Chaumont, parc Monceau).
La IIIème République a laissé la tour Eiffel (1) (2), le Petit et le Grand Palais, le palais de Chaillot et le palais de Tokyo, et créé le réseau du métro.
La IVème République a programmé le nouveau quartier de La Défense à l'ouest et réalisé le boulevard périphérique pour lutter contre les éternels embouteillages à l'intérieur de Paris.
Sous la Vème République, seuls Georges Pompidou et François Mitterrand ont été des bâtisseurs pour Paris. Le premier a laissé le centre Georges-Pompidou, appelé aussi Beaubourg. Le second a fait construire le nouveau musée du Louvre avec sa célèbre pyramide; l'Arche de la Défense; l'Opéra-Bastille; le parc de la Villette avec la Cité des sciences, la Géode, la salle de concert du Zénith et la Cité de la musique. On lui doit enfin le nouveau site de la Bibliothèque nationale.
paris-logo.gif


QUARTIERS

La ville de Paris est un peu étendue (80 km2, 105 avec les bois), comparativement à Londres ou Berlin. Pourtant, à l'intérieur de cet espace restreint, la ville a découpé des espaces très spécifiques et facilement reconnaissables.
  • C'est ainsi que le Quartier latin, avec les universités, les bibliothèques, les grandes écoles, les éditeurs, les cinémas d'art et d'essai, les cafés littéraires, concentre l'activité intellectuelle et culturelle.
  • L'Île de la Cité, avec la préfecture de police, le palais de justice, les tribunaux, l'austère Conciergerie, est le centre de l'activité juridique. Mais elle est aussi le lieu monumental de la vie religieuse avec Notre-Dame de Paris, associée à la plupart des événements importants de l'histoire de France.
  • Sur les grands boulevards, de la place de la République à l'Étoile, se trouvent les énormes édifices des banques, des assurances, de la Bourse et des grands magasins: C'est le centre des affaires.
  • Autour de la place Vendôme, de l'avenue de l'Opéra, du faubourg Saint-Honoré et de l'avenue Montaigne se situent les commerces du luxe, de la joaillerie, de la haute couture et de l'art.
  • Avec ses restaurants, ses cafés à thèmes, ses cinémas, ses salles de spectacles, ses boutiques à la mode de jeunes créateurs, ses anciens ateliers d'artisans dédiés aujourd'hui à l'Internet, la Bastille est devenue l'un des principaux espaces de loisirs de la capitale qui attire une population jeune venue de toute la région parisienne.
  • Les Champs-Élysées rénovés forment d'abord une perspective unique entre le Louvre et La Défense. C'est une vitrine où toutes les grandes marques veulent être vues. L'essentiel de l'avenue est tourné vers la consommation, le tourisme et le loisir. C'est le die|de rencontre de tous les étrangers de passage à Paris.
  • La grande séparation, le grand combat aujourd'hui, c'est celui qui oppose l'Est et l'Ouest: bataille de créateurs, bataille économique, immobilière, culturelle, bataille des looks. D'un côté, les beaux quartiers, la culture patrimoniale, la vieille économie, les looks respectables; de l'autre, l'habitat artisan et ouvrier réaménagé, la culture qui bouge, la nouvelle économie, les looks décalés, multiculturels, ethniques ou recyclés.


m775-image-carte-postale-fantaisie-ca-c-est-paris-1224946604.jpg

Voici les 20 arrondissements de Paris:
Image_-_Les_arrondissements_2.jpg


La_tour_Eiffel.jpg


Des lieux mythiques pour tous les goûts

m775-image-carte-postale-humour-fantaisie-paris-1224946524.jpg